Tout savoir sur le financement des aides auditives

Nombreuses sont les personnes qui renoncent à s’équiper en appareils auditifs. Pour quelle raison ? Principalement le prix. En effet, les soins et prothèses auditives nécessitent généralement des frais importants d’appareillage et de suivi auprès de professionnels audioprothésistes. Mais depuis le 1er janvier 2021, entre la réforme 100% Santé / Reste à charge zéro de la Sécurité sociale, les propositions des assurances maladies et celles d’organismes plus spécifiques, le remboursement des appareils a beaucoup évolué. On vous dit tout sur ces changements.

Maitre-audio-remboursement-soins-auditifs-

Quel est le prix d’un appareil auditif ?

Grâce à la réforme du 100 % santé, les patients atteints de perte d’audition ont accès à une offre d’appareils auditifs pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie et leur mutuelle. Mais attention, tous les appareils auditifs n’entrent pas dans cette catégorie ! Voici un récapitulatif des prix des appareils auditifs et de leur remboursement !

Guides aides pour le financement des appareils auditifs Maitre Audio

Guide sur les aides pour financer les appareils auditifs

Bien souvent, les personnes malentendantes se détournent des aides auditives à cause de leur prix. En 2021, la Réforme 100 % Santé, ainsi que les complémentaires santé, la Sécurité sociale ou encore de nombreuses aides liées au handicap permettent une prise en charge optimale, si ce n’est intégrale.

Garanties et assurances des appareils auditifs maitre audio

Assurance et garanties des appareils auditifs

S’équiper en appareils auditifs est une démarche coûteuse. Il est ainsi important de savoir qu’il existe des assurances et des garanties pour protéger au mieux ses aides auditives des aléas du quotidien.

Quel prix et remboursement appareil auditif

Reste à charge 0, que faut-il savoir sur le remboursement de votre appareil auditif ?

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le reste à charge 0, le remboursement de vos appareils auditifs ainsi que les meilleurs appareils avec Maître Audio.

Maître Audio réforme 100% santé reste à charge zéro remboursement mutuelle test auditif en ligne acouphènes prothèse auditive rechargeable

Qu’est-ce que la reforme 100% santé reste à charge 0 ? 

Découvrez le principe de la réforme 100% santé : reste à charge zéro pour vos appareils auditifs avec votre audioprothésiste Maître Audio.

Maître Audio réforme 100% santé reste à charge zéro remboursement mutuelle test auditif en ligne acouphènes prothèse auditive rechargeable

Réforme 100% Santé reste à charge 0, les soins à votre portée !

Découvrez avec Maître Audio, la réforme 100% santé reste à charge zéro, la prise en charge de vos soins médicaux (auditif, optique, dentaire).

Quel prix et remboursement appareil auditif

Coût d’un appareil auditif : quel prix et remboursement ?

Découvrez comment choisir son appareil auditif ainsi que toutes les modalités de remboursement et bénéficier du reste à charge zéro avec Maître Audio.

Maitre Audio réforme 100% santé reste à charge zéro remboursement mutuelle test auditif en ligne acouphènes prothèse auditive rechargeable

Quel prix et remboursement pour un appareil auditif ?

Découvrez les prix de vos appareils auditifs, les prestations incluses ainsi que les modalités de remboursement de vos aides auditives avec Maître Audio.

Reste à charge 0 : que faut-il savoir sur le remboursement de votre prothèse auditive ?

Reste à charge 0 : que faut-il savoir sur le remboursement de votre prothèse auditive ?

Depuis le 1er janvier 2020, la prise en charge de votre prothèse auditive évolue. Vous bénéficiez désormais…

Maitre Audio réforme 100% santé reste à charge zéro remboursement mutuelle

Réforme 100% santé, 100% assurés de bénéficier du meilleur conseil

Aujourd’hui, le reste à charge 0 (ou mesure 100% santé) offre la possibilité de ne rien débourser pour l’achat ou le renouvellement des appareils auditifs.

Maitre Audio 100% santé soins auditifs

100% santé ou reste à charge 0, une nouvelle mesure pour mieux rembourser les aides auditives

La santé c’est important. Heureusement, en France, nous bénéficions du remboursement de la Sécurité sociale qui permet de faciliter l’accès aux soins. A tous les soins ?

Maitre Audio réforme 100% santé reste à charge zéro remboursement mutuelle test auditif en ligne acouphènes prothèse auditive rechargeable

Reste à charge 0 : une révolution pour le remboursement des soins de votre audition.

Pour le travail ou dans la vie de famille, mal entendre peut-être difficile à vivre au quotidien et pourtant jusqu’à présent, de nombreuses personnes concernées…

texte-6

Porter un appareil auditif : à quel prix ?

Les études le prouvent, le fait de porter un appareil auditif améliore…

accessoire pour appareil auditif de qualité par Maitre audio

Avant la phase d’achat : se renseigner sur les prestations préalables et le devis normalisé

Dès le début du processus d’équipement, il est important d’être bien encadré et accompagné. Ainsi, avant l’achat d’un appareil auditif, consulter un audioprothésiste est obligatoire (après avoir vu au préalable votre médecin généraliste ou médecin ORL). Ce dernier procèdera alors à des prestations préalables (examen, tests, essais) afin, notamment :

  • D’examiner vos conduits auditifs ;
  • D’évaluer vos besoins selon votre gêne, vos antécédents, etc. ;
  • De réaliser différents tests (audition, tolérance aux sons forts, compréhension…) ;
  • De vous informer sur les différents appareils disponibles.

Toutes ces prestations préalables liées à la déficience auditive sont identifiées dans le devis normalisé et peuvent être remises séparément avec les informations indispensables à la connaissance du devis.

L’audioprothésiste est obligé de vous remettre un devis normalisé

Ce devis doit être en mesure de vous informer de manière distincte sur le prix de l’appareil proposé et le prix des prestations d’adaptation. Il est exigé dans chaque nouveau devis que le prix de chaque option non incluse initialement dans le produit proposé à la vente soit indiqué. Il doit notamment mentionner :

  • La nature des prestations d’adaptation indissociables de l’appareil proposé, nécessaires à son adaptation initiale et à son suivi périodique, et leurs prix ;
  • La marque, le modèle, la référence commerciale et la classe de l’appareil proposé, sa durée de garantie et son prix incluant tous les accessoires indispensables ou optionnels à son fonctionnement, et ce pour chaque appareil en cas d’appareillage des deux oreilles ;
  • Le prix total à payer et les modalités de prise en charge par l’Assurance Maladie.

Après l’achat : quelles sont les prestations de base, d’adaptation et de suivi ?

L’audioprothésiste a le devoir d’assurer des prestations de base, d’adaptation et de suivi au patient. Ces prestations sont indissociables de l’appareil vendu et sont transmises avec le devis normalisé. Elles comprennent notamment :

  • Les essais, le contrôle, l’ajustement de l’appareil ;
  • La prise d’empreinte des conduits auditifs ;
  • L’adaptation progressive du réglage pour une meilleure personnalisation
  • Les informations sur l’utilisation, la manipulation et l’entretien
  • La gestion administrative de votre dossier
  • Des séances de contrôle tous les 3 mois pendant un an suivant la délivrance de l’appareil.

Ce qu’il faut savoir : un suivi vous est proposé dès la fin de la première année et jusqu’à la fin de la vie de l’appareil auditif.

prise en charge appareil auditif par la sécurité sociale et reste à charge zéro
Si vous vous demandez ce qu'est la surdité, trouvez la définition

Quels sont les types d’appareils auditifs ?

Il existe trois familles d’appareils auditifs : les appareils auditifs contour d’oreille de type classique, les micro-contours d’oreille et les appareils auditifs intra-auriculaires et intra-profonds. Chacun présente ses propres caractéristiques de confort, style et technique.

Le contour d’oreille est souvent privilégié, car il est plus facile à supporter et qu’il ne provoque pas de sensation de gêne dans le conduit auditif. L’autre raison de son succès est qu’il bénéficie généralement de nombreuses options comme le rechargement, un microphone directionnel pour le bruit, et que ses performances en termes de son sont meilleures. Il est ainsi plus souvent recommandé pour les surdités plus sévères.

De son côté, l’intra auriculaireest mis en place dans votre conduit auditif, ce qui nécessite une plus grande habileté lors du changement de pile, mais offre une grande discrétion au quotidien. En effet, la prothèse est invisible aux personnes de votre entourage. Pour rappel, ce genre de modèle est plus adapté aux surdités légères et modérées.

Enfin, l’appareil auditif dit micro-contour d’oreille. Avec sa puce logée dans le petit boitier, qui vient se placer derrière le pavillon de l’oreille, il est adapté aux légères pertes auditives, bénéficie d’une bonne autonomie et d’un design souvent attractif. Question technologie, le son est transmis par un fil fin qui passe devant le pavillon et se termine dans le conduit auditif. Il existe 2 catégories pour cet appareil :

  • Le micro-contour à écouteur déporté, avec son écouteur directement placé dans le conduit auditif ;
  • Le micro-contour open, dont l’écouteur se situe à la sortie du boitier.

Quel appareil choisir selon son budget ?

Le type d’appareil auditif choisi dépend donc de votre surdité, de votre anatomie et de vos goûts, mais il dépend aussi en partie de votre budget. Par exemple, les aides auditives intra-auriculaires, et surtout les prothèses auditives invisibles, sont en général un peu plus onéreuses que les prothèses classiques. Pourquoi ? Parce que le système est miniaturisé afin d’être plus discret. Les appareils contours d’oreilles et micro-contours d’oreilles sont quant à eux ceux qui bénéficient du plus d’options. Leur coût peut donc être plus élevé. A noter également que le chargeur, au détriment des piles, alourdit la facture finale.

D’autres différences sont également à identifier pour calculer les tarifs de vos solutions auditives. Les contours d’oreilles étant plus gros que les intra-auriculaires, ils peuvent être équipés de nouvelles fonctions, comme le Bluetooth®. Ce dernier permet aux usagers de connecter leur smartphone, leur ordinateur, leur télévision, ou encore leurs écouteurs à leurs appareils auditifs connectés. Autant d’éléments qui nécessitent une conception plus élaborée et qui ont donc une influence sur le prix.

Les piles, quel remboursement ?

Ces aides auditives quasiment invisibles sont fabriquées sur-mesure. Un microphone est inséré dans le conduit auditif. Elles s’adressent aux personnes habiles de leurs mains pour les manipuler et cherchant la discrétion. Elles sont déconseillées aux patients à déficience auditive sévère, au conduit auditif trop étroit ou produisant beaucoup de cérumen.

Le remboursement des frais d'entretien et des accessoires

Une aide auditive nécessite de l’entretien (nettoyage régulier, changement de piles…), des réparations et parfois l’achat d’accessoires, comme par exemples des embouts auriculaires ou des écouteurs. Il faut savoir qu’auparavant, les frais d’entretien faisaient l’objet d’un remboursement particulier. Dorénavant, le remboursement de ces frais est intégré dans le remboursement des accessoires pris en charge par la Sécurité sociale. Ces accessoires sont pris en charge sur prescription médicale et présentation des factures d’achat. Ils sont remboursés à 60 % sur la base des tarifs fixés par la liste des produits et prestations remboursables par l’Assurance Maladie.

Quel prix et remboursement appareil auditif
Si vous vous demandez ce qu'est la surdité, trouvez la définition
si vous souhaitez changer d'appareil auditif consultez un professionnel de l'audition

Quelle prise en charge pour un appareil auditif ?

Réforme 100% Santé / Reste à charge zéro

Depuis le 1er janvier 2021, pour le grand public, la réforme 100% Santé permet une prise en charge complète des appareils auditifs avec le « reste à charge 0 ». Ce dispositif prend la forme de deux différents paniers de soins : le panier audiologie 100% remboursé (classe I) et le panier avec un choix d’équipement à tarifs libres (classe II). Si le classe I propose, selon certaines conditions, une prise en charge totale, le classe II propose un reste à charge.

La Sécurité sociale

Quel remboursement propose la Sécurité sociale pour les appareils auditifs ? La nouvelle réforme 100% Santé fonctionne sur une base de remboursement Sécurité sociale + Mutuelle, avec un tarif plafonné à 950 euros pour les appareils du panier 1. Toutefois, une classification par âge a été mise en place concernant les remboursements de l’Assurance Maladie :

  • Ainsi, pour les patients de 20 ans et plus, la base de remboursement de la sécurité sociale (BRSS) est désormais égale à 400€ (contre 199,7 en 2018). La prise en charge d’un appareil auditif au régime général (60% de la BRSS) est donc égale à 240€ par oreille.
  • Et pour les patients de moins de 20 ans, il existe 2 tarifs de remboursement selon le panier des aides auditives :

Appareil de panier 1 : 1400 euros par appareil

Appareils de panier 2 : 1700 euros par appareil

Si vous souffrez de cécité et de déficience auditive, quel que soit votre âge, le taux de remboursement est de 60 % sur la base d’un tarif fixé à 1400 € (par oreille)

La P.U.M.A (Protection Universelle de Maladie)

Depuis le 01 Janvier 2016, dans un souci de simplification des démarches, elle remplace la CMU de base. Pour en bénéficier, il suffit de travailler en France ou de résider en France d’une façon régulière et stable (au moins 3 mois). La P.U.M.A assure une prise en charge continue et à titre personnel des frais de santé par l’Assurance Maladie. Elle prend donc intégralement en charge le prix des appareils auditifs avec le Tiers Payant. Les bénéficiaires n’ont donc plus aucun frais à avancer !

Pour obtenir son affiliation, il est nécessaire de remplir ce formulaire

Les complémentaires Santé

Les Mutuelles

Lorsque vous souscrivez à une mutuelle, vous bénéficiez d’un remboursement complémentaire à celui de la Sécurité sociale. Il correspond à un pourcentage de la base de la Sécurité sociale à 100% ou sur la base de 60%. Par exemple, la mutuelle vous rembourse 200% de la base du remboursement de l’Assurance Maladie, soit un montant de 800€ par aide auditive.

Ce montant prend également la forme d’un forfait pour l’achat de chaque appareil auditif ou d’un montant global pour l’acquisition de vos appareils.

Consultez votre contrat ou rapprochez-vous de votre mutuelle pour connaître toutes les modalités de remboursement.

La complémentaire santé solidaire

Elle s’adresse aux personnes ayant des ressources modestes, et qui nécessitent une aide pour payer leurs dépenses de santé. Comme pour la Sécurité sociale, elle prend en charge une partie des frais liés aux prothèses auditives. Une distinction d’âge est à prendre en compte :

  • Pour les personnes de moins de 20 ans ou les adultes atteint à la fois de cécité et d’un déficit auditif : les audioprothésistes doivent proposer une aide auditive dont le prix limite de vente ne doit pas dépasser les montants de remboursement des catégories I et II est fixé à 1 400€
  • Pour les patients de plus de 20 ans : les audioprothésistes doivent proposer une aide auditive dont le prix limite de vente est fixé à 800€.

Bénéficiez d’aides pour financer votre appareil auditif

Contrairement à ce que pensent de nombreux patients, le financement d’un appareillage auditif n’est pas prohibitif ! En effet, il existe des aides financières adaptées à chaque situation.

Vous trouverez sur le site de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) un guide d’accès aux aides techniques récapitulant les aides disponibles et les démarches nécessaires.

La prestation de compensation du handicap (PCH)

Cette aide octroyée par la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) nécessite un audiogramme tonal et vocal réalisé avec et sans aides auditives. Cela permettra d’attester de votre situation de handicap. Il faut fournir en outre un certificat médical, le devis de l’appareil ainsi qu’un formulaire à remplir (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R19993).

Pour prétendre à la PCH, le demandeur doit avoir entre 20 et 75 ans. Son handicap doit avoir été reconnu avant 60 ans. Une difficulté absolue ou deux difficultés graves dans les actes du quotidien doivent être reconnues.

Les personnes souhaitant prétendre à cette aide peuvent retirer un dossier à la MDPH ou sur internet.

L’aide financière pour prothèse auditive de L’AGEFIPH

Toute personne handicapée ayant une activité professionnelle dans le privé, ou en recherche d’emploi, peut bénéficier d’une aide financière de l’AGEFIPH (Association de gestion des fonds pour l’insertion des personnes handicapées) pour financer son aide auditive. D’un montant maximum de 1 400€, cette aide est renouvelable dans un délai de 4 ans ou quand l’aide auditive est hors d’usage ou devenue inadaptée.

Plus d’informations sur le site internet de l’AGEFIPH

L’aide pour appareillage auditif du FIPHFP

Le FIPHFP (Fond pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) s’adresse aux salariés de la fonction publique. Le financement est plafonné à 1 600€ sur 3 ans, sur le reste à charge, après déduction des remboursements Sécurité sociale et mutuelles.

Plus d’informations sur le site internet du FIPHFP

L’OETH

L’OETH (Obligation d’emploi des travailleurs handicapés) est également un organisme collecteur dont vous pouvez dépendre vis-à-vis de votre employeur. Si ce cas vous concerne, vous être en droit d’effectuer une demande d’aide au financement de vos appareils auditifs. La prise en charge est plafonnée à 800 euros par prothèse (en complément des aides de tiers : Sécurité sociale, mutuelle, prestation de compensation du handicap de la MDPH)

Plus d’informations sur le site de l’OETH

Le crédit d’impôt dans le cadre d’une activité professionnelle

Dans le cadre d’une activité professionnelle, vous pouvez également opter pour l’option « frais réels » lors de la déclaration de vos revenus, afin de déduire la moitié de votre reste à charge de vos revenus déclarés. Il sera toutefois nécessaire de justifier l’utilité des aides auditives pour votre activité.

Les aides financières complémentaires pour les enfants et les retraités

En ce qui concerne l’appareillage auditif enfant, il est possible de faire des demandes spécifiques auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) ainsi qu’à la DDASS (Direction Départementale de l’Action Sanitaire et Sociale).

Enfin, pour les personnes qui sont retraitées et qui n’ont pas la CMU, il est possible de faire une demande auprès de l’assurance maladie pour obtenir une allocation supplémentaire. Pour cela, vous devez vous adresser au service d’action sociale de votre mairie.

L’Aide Médicale d’Etat (AME)

Les étrangers en situation irrégulière sur le territoire français peuvent bénéficier de l’Aide Médicale d’Etat. Cette aide versée par la Sécurité sociale s’élève à 400 € par appareil auditif.

Maître Audio réforme 100% santé reste à charge zéro remboursement mutuelle test auditif en ligne acouphènes prothèse auditive rechargeable
Des professionnels de l'audition vous apporte de l'aide pour appareil auditif
Des professionnels de l'audition traite la surdité de tout patients

Appareils auditifs : quelles sont les garanties et assurances ?

La garantie minimale du fabricant de chaque aide auditive dure 4 ans. Ni le bris, ni le vol, ni la perte ne sont couverts par cette garantie de base. Il est ainsi fortement conseillé d’assurer ses appareils auditifs. Et en ce qui concerne le renouvellement, pour avoir droit à une prise en charge de la Sécurité sociale, il faudra patienter 4 ans suivant la date de délivrance de l’aide auditive. Il est toutefois possible de souscrire à des extensions de garanties pour appareil auditif, afin de prémunir vos équipements contre la casse, le vol ou la perte de vos aides auditives.

Enfin, sachez qu’il existe d’autres garanties, auxquelles on ne pense pas toujours comme :

●     La garantie des vices cachés assure les utilisateurs si l’appareil présente des défauts qui n’étaient pas apparents au moment de l’achat, tout en étant antérieurs à ce dernier. Vous pouvez ainsi obtenir le remboursement ou la diminution du prix.

●     Pour les matériels achetés sur prescription médicale et donc remboursés par la Sécurité sociale, il peut exister des prises en charge pour les réparations et l’entretien : n’hésitez donc pas à demander plus d’informations auprès de votre caisse de Sécurité sociale, mais aussi auprès de votre mutuelle.

●     L’assurance multirisques habitation, à laquelle on ne pense pas forcément au premier abord, vous assure en cas d’incendie, de dégât des eaux ou encore de vol ou de casse) 


Vous recherchez
un Maître Audio ?