Assurance et garanties des appareils auditifs

Briser la coque de ses aides auditives en marchant dessus, se faire voler son sac, avec ses appareils à l’intérieur… ce type de désagrément peut arriver à tout le monde ! Autant d’exemples qui incitent à protéger au mieux vos aides auditives, bien souvent très coûteuses. Quel intérêt y a-t-il à souscrire à une assurance ? Comment s’y retrouver parmi toutes les garanties proposées par les différents contrats ? Décryptage.

Comment assurer un appareil auditif ? Les assurances et garanties

Lors de l’achat de vos appareils auditifs, l’audioprothésiste vous conseille en général de souscrire à une assurance, afin d’être couvert contre la perte, le vol ou la casse de vos aides auditives. Une proposition qui, de prime abord, semble cohérente avec le coût souvent élevé de ce type d’appareil. Mais avant de vous lancer dans un contrat d’assurance, vous devez savoir qu’avec la réforme 100% santé, vous avez droit à une garantie de vos aides auditives d’une durée de 4 ans (contre deux en 2018) pour les modèles de la classe I. Ainsi, les audioprothésistes, comme les fabricants, sont dans l’obligation d’appliquer ce barème. Une garantie qui a d’ailleurs été étendue aux prothèses auditives de classe II. En résumé : tous les appareils, qu’ils soient fabriqués par Hansaton, Phonak, Signia, Sonova, Starkey, Unitron, Widex, ou autre, sont garantis 4 ans.

Que faire si un problème survient durant ces 4 ans (perte, casse, vol…) ?

C’est très simple, il vous suffit d’aller faire contrôler votre appareil auditif chez votre audioprothésiste. Ce dernier pourra intervenir directement sur la prothèse dans son laboratoire, et ainsi la réparer. Si l’audioprothésiste ne peut remédier au problème, un examen plus approfondi sera jugé nécessaire, et il faudra renvoyer l’appareil auditif au fournisseur ou au fabriquant.

Ce qu’il faut savoir : les pannes dues à l’humidité ou à l’eau (port de ses aides auditives sous la douche ou à la piscine, dégâts des eaux…) ne sont plus couvertes par les fabricants. Désormais, cette charge incombe à l‘assurance.

La souscription à d’autres garanties est-elle utile ?

Sachez qu’il existe d’autres garanties, auxquelles on ne pense pas toujours.

  • La garantie des vices cachés : elle assure les usagers si l’appareil présente des défauts invisibles lors de l’achat. Elle permet alors de prétendre à son remboursement ou à la diminution du prix après analyse du vice caché constaté.
  • La Sécurité sociale rembourse l’ensemble des matériels achetés sur prescription médicale. Concernant les réparations et l’entretien des matériels, d’autres prises en charges de la Sécurité sociale peuvent être disponibles. Pour en savoir plus sur les modalités, contactez votre caisse d’assurance maladie ou votre mutuelle.
  • L’assurance multirisques habitation peut vous assurer en cas d’incendie, de dégât des eaux ou encore en cas de vol ou de casse. Ce n’est toutefois pas toujours le cas. Par exemple, le contrat multirisques habitation RAQVAM de la MAIF ne couvre pas les appareils auditifs. Il faudra souscrire à une garantie indemnisation des dommages corporels, qui entraîne ainsi une dépense supplémentaire.

Si l’idée vous venait donc de souscrire à un contrat d’assurance, il est fortement recommandé, avant de vous engager, de demander au vendeur de vous remettre les conditions générales de ce contrat. Cela vous permettra de comparer si ces dernières sont plus intéressantes que les garanties légales

Comment choisir une assurance ?

Afin de souscrire à une assurance adaptée à vos besoins, il est préférable de prendre en compte certains critères, comme la réactivité de l’assureur et le budget engagé. Voici comment s’y retrouver.

  • La durée moyenne d’un contrat d’assurance est de 4 ans, reconductible pour tout nouvel appareillage.
  • Si votre appareil auditif est endommagé (et pas seulement en panne), quelle que soit la raison, vous pouvez le ramener à votre audioprothésiste pour qu’il analyse le problème et vous propose la solution adéquate, voire le répare directement.
  • Vous avez besoin de remplacer votre aide auditive durant le temps d’une réparation ? La plupart des contrats vous proposent un appareil auditif de remplacement.
  • Vous avez besoin de remplacer votre aide auditive à la suite d’un sinistre ? Si le même modèle existe, vous bénéficierez d’un remplacement à l’identique, sinon d’un modèle de gamme similaire.

Certaines garanties proposent un service au cas par cas (assurance casse seule), et un service après-vente dit de prévention. Ces services comprennent les réglages personnalisés de vos appareils et accessoires auditifs, ainsi que les dépannages, contrôles, et nettoyages illimités, et un accès à des audiogrammes et des vérifications de votre audition.

Prix et franchise

Le prix d’une assurance peut aller de 70€ à 200€ environ, selon les garanties proposées. Il faut savoir qu’une franchise existe pour chaque appareil, et que son coût évolue selon la vétusté de l’aide auditive. Il peut s’élever à environ 15 % du prix de l’appareil la première année et atteindre 70% du prix lors de la 4ème année.

Conseils pour bien assurer votre prothèse auditive

Le choix d’une assurance doit d’abord faire écho à votre mode de vie. En effet, si vous êtes sportif, que vous aimez sortir pour courir par exemple… bref, que vous aimez bouger et profiter de la vie, vous êtes plus exposé au risque d’endommager votre appareil auditif.

Privilégiez un contrat d’assurance d’un assureur, et non celui proposé par un audioprothésiste. Il arrive souvent que ce dernier vous propose un contrat directement lié à son centre. Ce contrat sera souvent moins onéreux et plus réactif administrativement, mais une telle couverture comporte des limites : si vous déménagez et qu’un nouvel audioprothésiste s’occupe du suivi de vos contours d’oreille, écouteur déporté ou intra auriculaires, « l’assurance » de votre premier audioprothésiste ne sera plus effective. Il vous faudra alors retourner votre aide auditive dans son centre.

Enfin, la majorité des appareils auditifs fonctionnent avec des accessoires (avec ou sans piles). Leur remboursement est bien souvent inclus.

Publié le 05/04/2021 par (dernière mise à jour le 19/04/2021)

Posez votre question


Vous recherchez
un Maître Audio ?