Comprendre sa perte auditive : franchir le cap et accepter sa perte auditive

La perte auditive est généralement due à un ensemble de facteurs :

  • Vieillissement naturel de l’oreille : la presbyacousie.
  • L’exposition aux bruits.
  • Les tumeurs ou lésions localisées dans les différentes parties de l’oreille.
  • Différentes maladies dont la méningite.
  • Les troubles vasculaires et circulatoires.
  • Les chocs traumatiques (concerts…)
  • Les traumatismes crâniens.
  • Une malformation congénitale – génétique.
  • Une réaction à des médicaments ototoxiques ou au traitement du cancer (antibiotiques, chimiothérapie radiation…)

Quels sont les signes précurseurs d’une perte auditive ? Voici quelques exemples :

  • La difficulté à entendre d’autres personnes clairement et l’incompréhension dans une conversation dans les lieux bruyants.
  • L’impression que les gens marmonnent ou articulent mal.
  • Demander aux gens de répéter.
  • Écouter de la musique ou regarder la télévision avec le volume plus haut dont d’autres personnes ont besoin.
  • Difficulté à entendre les voix de femme ou d’enfant.
  • Difficulté à entendre au téléphone.
  • Difficulté à suivre une conversation rapide.
  • Manquer des informations importantes lors d’une réunion.

L’anatomie de l’oreille et les différentes pertes auditives

L’oreille se compose de trois parties : l’oreille externe, moyenne et interne.

  1. L’oreille externe : les vibrations sonores sont collectées par me pavillon de l’oreille et sont canalisées jusqu’au tympan par le conduit auditif externe.
  2. L’oreille moyenne : les ondes sonores mettent en vibration le tympan. Les osselets de l’oreille moyenne
  3. L’oreille interne : le liquide dans l’oreille interne stimule des cellules nerveuses appelées les cellules ciliées. Les impulsions électriques provenant des cellules ciliées parviennent au cerveau par l’intermédiaire du nerf auditif.

La surdité de perception

C’est la perte de perception au niveau de l’oreille interne qui n’assure pas ou plus correctement la transmission des impulsions neuro-électriques jusqu’au nerf auditif (cerveau). Les cellules ciliées de l’oreille interne (particulièrement celles des fréquences aiguës) ont été détruites petit à petit à cause du bruit, de traitements médicaux ou tout simplement du vieillissement. D’où lui vient le nom de surdité neurosensorielle.

La perte de la conduction auditive

Une perte de la conduction auditive est due au mauvais transfert du son par l’oreille moyenne, ce dernier est constitué par des petits os nommés les osselets (Marteau, Enclume et Étrier). Cette perte auditive est traitable par des médicaments, ou une intervention chirurgicale.

La Presbyacousie

La presbyacousie est liée à l’âge et résulte du vieillissement ou d’une exposition régulière et prolongée à des environnements sonores bruyants pendant toute sa vie.
En vieillissant, les cellules ciliées qui tapissent l’oreille interne disparaissant. Touchant ainsi 50 % des personnes âgées de plus de 65 ans.
Le deuxième facteur, c’est le bruit et les volumes sonores exagérés comme l’augmentation de l’utilisation des lecteurs MP3 entraînant ainsi des lésions auditives ou l’exposition à un environnement pendant des périodes prolongées.

La surdité congénitale

La perte auditive est présente à la naissance et elle peut se développer plus tard, cela étant due à des causes génétiques, antécédents familiaux ou d’une prédisposition.

La socioacousie

Touchant principalement les cellules ciliées présentes dans la cochlée, due à un traumatisme sonore acoustique : coup, variation brutale de pression, choc, traumatisme sonore unique ou répété.

Près de 2,5 millions de français âgés de 20 à 69 ans souffrent de perte auditive dans les hautes fréquences suite à une exposition au bruit sur leur lieu de travail ou pendant leurs loisirs.

L’ototoxicité

L’ototoxicité est une surdité qui est liée aux médicaments. Aujourd’hui, plus de 200 médicaments sur ordonnance ou en vente libre sont réputés ototoxiques, c’est-à-dire nocifs pour les oreilles. Parmi eux figurent :

  • Les antibiotiques aminoglycosides.
  • L’aspirine et les médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS).
  • Certains médicaments anti-cancéreux les médicaments de chimiothérapie.
  • Les diurétiques
  • Certains anesthésiques

En règle générale, vous devez consommer de grandes quantités de ces types de médicaments afin de remarquer les effets de la perte auditive, mais la recherche est toujours en cours afin de mieux comprendre les effets des doses et des médicaments spécifiques.

L’impact social et émotionnel

L’accès limité aux services et à l’exclusion de la communication peut avoir un impact significatif sur la vie quotidienne, ce qui provoque des sentiments de solitude, d’isolement et de frustration, de malentendu et de confusion en particulier chez les personnes âgées ayant une déficience auditive.

Si une personne atteinte de surdité congénitale n’a pas été donnée l’occasion d’apprendre la langue des signes comme un enfant, il ou elle peut se sentir exclu(e) de l’interaction sociale.

Prévention de la perte auditive

Comment pouvez-vous faire pour éviter de perdre votre audition ? Voici quelques conseils pour vous y aider :

  • Portez des protections auditives lors d’événements musicaux, au stade, au cinéma ou dans des environnements de travail particulièrement bruyants.
  • Evitez de diffuser de la musique ou la télévision à un volume trop fort.
  • Adoptez de bonnes pratiques de soins de l’oreille.
  • Consultez votre médecin en cas de signe d’infection de l’oreille ou de perte d’audition.
  • Dépistez l’otite moyenne chez l’enfant et appliquer un traitement médical ou chirurgical, le cas échéant.
  • Vaccinez les enfants contre les maladies infantiles, y compris la rougeole, la méningite, la rubéole et les oreillons.

Pour en savoir plus sur votre perte auditive, prenez rendez-vous avec un audioprothésiste Maître Audio.

Publié le 21/11/2016 par (dernière mise à jour le 29/10/2019)

Posez votre question

Questions déjà posées (6)

  • Avatar

    daria

    12 novembre 2017 - 01:44

    depuis une grosse infection orl avec allergie j’ai mes acouphènes sont très fort depuis 24 h sur 24 j’ai fais tous les examens possible

    • Avatar

      Maître Audio

      21 novembre 2017 - 10:11

      Bonjour Daria,
      nous vous remercions pour votre message et vous invitons à consulter un audioprothésiste qui pourra vous conseiller sur les solutions auditives disposant de masqueur d’acouphènes pour soulager votre gêne auditive.
      Cordialement,
      l’équipe Maître Audio

  • Avatar

    Bonjour jai oreille gouche 25pour cent et oreille droit 50 pour centma demende spicialiste pour faire devis et dosier je veut savoir cet jai droit indicape o non je cet rien

    10 décembre 2017 - 01:23

    Merci pour me repond

    • Avatar

      Maître Audio

      11 décembre 2017 - 10:09

      Bonjour,
      pour faire suite à votre demande et obtenir un avis personnalisé par rapport à votre perte auditive, nous vous invitons à composer le 0801 20 20 20 ou à prendre rendez-vous sur https://www.maitre-audio.fr/contactez-nous. A travers son expertise, l’audioprothésiste sera plus à même de vous proposer un devis adapté à votre situation.
      Cordialement,
      L’équipe Maître Audio

  • Avatar

    lanoy

    14 décembre 2017 - 12:14

    bonjour ,j’ai des acouphènes depuis de nombreuses années mais là à la suite d’une grosse contrariété ,ils ont augmentés et sont très génants,je suis sous antidépresseurs et anxiolitiques
    qui dois je consulter
    merci de répondre

    • Avatar

      Maître Audio

      15 décembre 2017 - 08:58

      Bonjour, nous vous remercions pour votre message. Aujourd’hui, la plupart des appareils auditifs disposent de masqueur d’acouphènes ce qui permettra de soulager votre gêne auditive. Nous vous invitons à nous communiquer votre code postal ou ville par email à maitreaudio@gmail.com ou remplir les informations demandées sur https://www.maitre-audio.fr/offre-du-moment .
      Cordialement,
      l’équipe Maitre Audio

Vous souhaitez contacter un
centre labellisé Maître Audio ?