Quels sont les effets secondaires des prothèses auditives ?

Les prothèses auditives permettent de mieux entendre, et limitent, grâce à une stimulation du cerveau retrouvée, la régression des capacités de compréhension et de perception. Toutefois, le port d’une aide auditive peut parfois nécessiter un peu de temps d’adaptation, durant lequel certaines gênes peuvent apparaître. On vous dit tout !

Effets indésirables : Autophonie et occlusion

Autophonie

L’une des gênes occasionnées par une mauvaise perception de l’appareillage est l’autophonie, un phénomène qui consiste à entendre sa propre voix d’une manière anormalement forte. Ainsi, la voix peut sembler déformée, avec une résonance ou une sensation d’écho qui peut s’avérer gênante.

Deux raisons permettent d’expliquer une telle gêne :

  • Le microphone ne fait pas la distinction entre la voix et les différents sons qu’il capte autour de lui et les amplifie au même niveau ;
  • La présence encore peu habituelle d’un dispositif logé dans votre oreille (les différents embouts).

Cette perturbation n’a rien d’anormal, rassurez-vous, et s’atténue avec le temps. Il existe en effet une période d’adaptation aux prothèses auditives. Cette période peut être plus ou moins longue, et dépend de la réaction de chaque patient à son nouvel appareillage.

Si toutefois la gêne venait à perdurer, il faut se tourner vers son audioprothésiste, qui procédera à un ajustement des réglages de votre aide auditive.

Quels-sont-les-effets-secondaires-des-protheses-auditives

Occlusion

L’occlusion ou effet d’occlusion est un phénomène qui survient lorsque le conduit auditif est trop “fermé” par rapport à la surdité ressentie, et ce, à cause de l’étanchéité de l’appareil auditif. Les vibrations restent ainsi prisonnières du canal auditif, au lieu de sortir de l’oreille. Cela crée une impression de voix plus forte, et la rend caverneuse, comme si l’on parlait à l’intérieur d’un tonneau. Si c’est le cas, ne mettez surtout pas vos appareils auditifs de côté. Demandez à votre audioprothésiste d’intervenir. Il suffit de créer une ventilation dans la prothèse intra-auriculaire ou l’embout afin de déboucher l’oreille et permettre aux ondes sonores de ne pas rester coincées à l’intérieur.

Effets secondaires en cas de mauvais réglages de votre aide auditive

Il peut parfois falloir du temps pour profiter pleinement de ses nouvelles prothèses auditives. En effet, plus la privation sensorielle a été longue, plus le cerveau aura besoin de temps pour réapprendre à utiliser correctement tous les nouveaux sons. Et plus cette privation s’inscrit dans la durée, plus l’habituation à ses prothèses auditives pourra être longue.

De la même manière, ce phénomène a également des répercussions négatives sur la compréhension de la parole. En effet, là aussi, plus la période de privation sensorielle est longue, et plus il est long de retrouver ses capacités de compréhension. Avec le temps, et une stimulation quotidienne du cerveau et du nerf auditif, vous entendrez et surtout comprendrez à nouveau ! Vous redécouvrirez notamment des sons muets ou oubliés, comme les sons aigus. Ils peuvent apparaître comme désagréables au début, car métalliques, lors de l’adaptation aux prothèses auditives. Là aussi, laissez le temps faire.

Enfin, le réglage du son de vos nouvelles prothèses auditives peut également être source de gêne, voire de malaise. En effet, si le volume n’est pas fixé au niveau approprié, l’appareil auditif émet des bruits parasites perçus comme de véritables nuisances, notamment lors de l’utilisation d’un téléphone, ou lorsque l’on regarde la télévision. Là encore, l’intervention de votre audioprothésiste est nécessaire, afin d’apporter la bonne correction auditive.

Compression du conduit auditif

Une des premières conditions d’un appareillage réussi, c’est le confort. Ainsi, si vous ressentez une gêne quelle qu’elle soit, une consultation chez votre audioprothésiste s’impose. C’est notamment le cas si l’embout de votre aide auditive comprime le conduit auditif. Là, votre spécialiste interviendra sur l’embout, afin de soulager ces zones compressives. Il le changera ou le retouchera, en cas d’appareil sur-mesure. On peut comparer ces retouches, à celles pratiquées par un dentiste lors de la pause d’une couronne. Notez que cette gêne peut survenir plusieurs jours après l’adaptation de vos appareils auditifs.

Problèmes liés à l’entretien

Si votre appareil auditif ne délivre plus les performances habituelles, il est probable que l’écouteur et/ou le microphone soit bouché, notamment à cause d’une accumulation de cérumen. Attention, car cette dernière peut endommager l’appareil auditif. Pour ne jamais rencontrer ce cas de figure, il est important de nettoyer régulièrement – voire quotidiennement – avec des produits adaptés, son appareil auditif. Si toutefois la situation venait à se présenter, prenez rendez-vous pour une visite de contrôle avec votre audioprothésiste afin de nettoyer en profondeur votre aide auditive.

Mauvaise compréhension de la parole dans un bruit ambiant

Le bruit de fond avait tendance à rendre difficile la perception d’une parole ou d’un son précis. N’ayez crainte, aujourd’hui, avec les évolutions technologiques qui ont été réalisées par les fabricants de prothèses auditives, cette difficulté est de moins en moins d’actualité. SI c’était toutefois le cas, il est recommandé de se rendre chez son audioprothésiste afin de réaliser des tests de vérification en cabine et d’ajuster les différents dispositifs acoustiques destinés à optimiser la compréhension dans les situations sonores complexes.

Publié le 14/06/2021 par (dernière mise à jour le 05/07/2021)

Posez votre question

Questions déjà posées (2)

  • Avatar

    Cesbron Joelle

    27 août 2021 - 12:04

    Bonjour,
    quand je mange, le bruit de mâchoires et de mastications résonnent au point que je ne peux pas continuer de manger si quelqu’un me parle. Est-ce normal ?
    ça me donne envie d’enlever mes appareils au moment des repas, ce qui est évidemment contraire à l’objectif fixé, à savoir : communiquer !
    Merci de me conseiller
    Sincèrement

    • Avatar

      Maître Audio

      31 août 2021 - 02:34

      Bonjour,
      nous vous remercions pour votre message.
      Ce phénomène de résonance peut effectivement arriver dans certains cas. Afin de résoudre cette gêne auditive, nous vous invitons à en parler avec votre audioprothésiste. En fonction du type d’appareil auditif porté, le professionnel de santé pourra vous proposer diverses alternatives en matière de réglages ou d’ajustement au niveau de l’insertion de l’aide auditive dans votre conduit auditif.
      Cordialement,
      L’équipe Maître Audio


Vous recherchez
un Maître Audio ?