2

Quel appareil auditif choisir ? Les aides auditives existantes

Trois grands types d’appareils auditifs disponibles

Nous vous présentons les différentes solutions auditives disponibles actuellement en France et les technologies qu’elles utilisent.

Des appareils selon les besoins des patients
Il faut d’abord distinguer trois grands types d’appareils : les appareils de type « contour d’oreille », les aides auditives de type « écouteur déporté » et ceux de type « intra-auriculaire ». Au sein de ces trois catégories de prothèses, il existe plusieurs sortes d’appareils auditifs, avec des technologies différentes et novatrices.

 

La discrétion des nouveaux appareils auditifs
Les aides auditives dites contour d’oreille sont celles recommandées pour les pertes auditives les plus importantes ou les difficultés de manipulation ou de dextérité. Ces dernières années, les fabricants ont fait d’énormes progrès en matière de connectivité et de d’esthétisme.

Dans la catégorie des appareils type « écouteur déporté » par exemple, vous trouverez la prothèse auditive également appelé « micro-contour d’oreille ». Elle fait partie des plus discrètes, lorsqu’il s’agit de combiné puissance et technologie. Elle comprend un micro-boitier et un tube transparent extrêmement fin.

Les intra-auriculaires sont parmi les prothèses auditives les plus discrètes. Cependant elles ne sont pas nécessairement adaptées à toutes les pertes auditives et parfois ne sont pas réalisables en fonction de la morphologie de l’oreille et du conduit auditif.


De nouvelles technologies pour s’adapter au confort de vie du patient
Les fabricants développent de plus en plus la technologie sur ces types d’appareils pour apporter un confort maximal aux patients. Certains appareils peuvent donc distinguer les différentes situations sonores, réduire le bruit ambiant pour permettre une meilleure écoute, éviter les échos et permettre de suivre les conversations avec plus de facilité.
Des appareils sont également équipés d’une technologie HD pour la musique ou la télévision ainsi que la possibilité de transmettre le son d’une source externe (téléphone bluetooth, lecteur MP3, radio, télévision…) directement dans les appareils auditifs. Certains smartphones permettent de contrôler vos aides auditives à l’aide d’une application et parfois même d’affiner les réglages effectués par votre audioprothésiste ! Vous souhaitez définir des programmes en fonction des lieux (café, restaurant, voiture…) ? C’est désormais possible avec les aides auditives sans-fil connectées !

Enfin, la dernière nouveauté en date, concerne l’autonomie. La technologie présente dans les prothèses auditives sollicite énormément les piles et de ce fait la consommation des en piles est accrue. C’est la raison pour laquelle certains fabricants proposent des solutions rechargeables pour les contours et écouteurs déportés. Cette évolution vous évite l’achat et la manipulation de piles en utilisant simplement votre chargeur pendant la nuit. En effet, lors de votre bilan annuel, votre audioprothésiste procède au renouvellement de votre pile rechargeable. N’ayez crainte, si vous oubliez de recharger vos aides auditives, certains modèles vous permettent d’utiliser des piles ordinaires.

 

Comment choisir son aide auditive ?

Un choix médical avant tout
Le choix d’un appareil auditif ne dépendra pas entièrement de son aspect esthétique. En effet, le type d’appareil choisi devra tenir compte de votre degré de surdité. Il devra également être adapté à la forme de votre conduit auditif et tenir compte du port éventuel de lunettes.
Dans la grande majorité des cas, l’appareil audioprothèse est réalisé sur mesure et sur ordonnance, dans un centre auditif.
Les prothèses contours d’oreille sont davantage conseillées pour les personnes présentant une perte auditive assez importante, de l’ordre de plus de 60 % à une surdité plus profonde et les prothèses intra-auriculaires, pour celles présentant une perte auditive en dessous de 60 % lors du test auditif appelé audiogramme.

 

Un critère esthétique de plus en plus important
Aussi, pour ceux qui cherchent un dispositif discret, léger et esthétique, si la nature et le degré de surdité le permettent, ils pourront se tourner vers les appareils intra-auriculaires. Ces derniers sont quasiment invisibles et s’adaptent facilement à tous types de conduits, puisqu’ils sont réalisés sur mesure.
Outre les prothèses auditives, vous pouvez opter pour un assistant d’écoute, adapté à votre surdité, sur prescription médicale et après un audiogramme. Certains assistants d’écoute ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie.

 

L’accompagnement d’un audioprothésiste dans le choix de l’appareil
L’audioprothésiste est là pour vous orienter au mieux dans votre choix et surtout à choisir l’appareil adapté à votre état de surdité et vos conduits auditifs. La prise en compte de ces deux éléments est essentielle pour garantir votre confort.

Pour en savoir plus sur aides auditives existantes,
prenez rendez-vous dès maintenant avec un audioprothésiste Maître Audio.

2 commentaires

2 questions déjà posées sur “Quel appareil auditif choisir ? Les aides auditives existantes
  1. J’en ai marre et je regrette d’avoir déboursé 3200 € chez Audika il y a 5 ans pour 1 appareil basique, et d’être souvent, soit en réparation, soit en panne !!
    Que me proposez-vous de SERIEUX et NETTEMENT moins cher ? Cdlt.

    1. Bonjour,
      nous sommes au regret d’entendre votre déception sur le fonctionnement de vos appareils auditifs. Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un audioprothésiste Maître Audio en composant le 0801 20 20 20 ou en remplissant un formulaire sur https://www.maitre-audio.fr/contactez-nous. Notre charte d’engagement visible sur https://www.maitre-audio.fr/maitre-audio#charte vous permettra de découvrir notre sérieux. Un devis vous sera communiqué par le centre auditif que vous aurez choisi qui prendra en compte divers facteurs : votre gêne auditive, vos besoins auditifs et adapté à votre budget.
      Cordialement,
      l’équipe Maître Audio

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

/**/